SITE WEB DE TEMBELY MODIBO

SITE WEB DE TEMBELY MODIBO

Le jour de la recolonisation asservissante !

Un jour de rappel pour les Fils de Ségou et du MALI. En effet, c'est un certain dimanche 06 Avril 1890 que la Cité des 4 444 Balanzans et un dernier au pied bossu (méconnu des autochtones à plus forte raison d’étrangers) fut tombée aux mains des Colons Blancs.

 

Auparavant, les colons blancs emmenés par Archinard ont dû faire face à la résistance farouche et admirable des combattants de Nangô sous la houlette des Généraux Sissoko qui y représentaient les maîtres de Ségou, les Foutas dont ils avaient fait allégeance.  Ces derniers tenaient la Chefferie en ce moment à Ségou et ce depuis mars 1861 suite à la prise de la Capitale du Royaume Bambara par le Toucouleur El Hadj Cheick Oumar Tall. Ce dernier rentra à Ségou qui était alors dirigé par le Souverain Bambara Bina Ali Diarra, par l’ouest en vainquant notamment le gendre de celui-ci à Demba. Même si El Hadj Cheick Oumar Tall n’a pas pu avoir succès sur Moussa Atouma Niagaté et de son soutien Lamourou Keïta de Guirè, il a pu prendre néanmoins, le contrôle de Ségou non mais sans grande résistance d’ailleurs suite à la fuite vers Hamdallaye (de Macina) du Souverain Bambara Bina Ali Diarra. Le Fils de Bina Ali, Tata Diarra, qui tenait les rênes de Whéyita, a préféré se donner la mort  plutôt que de suivre son père fuyard.

 

Ahmadou Tall intronisé à Ségou par son Père conquérant El Hadj Cheick Oumar, va tant bien que mal asseoir le pouvoir des Foutas dans la ville charnière Bambara. C’est d’ailleurs lui qui ordonna par missive aux combattants (ses ambassadeurs) de Nangô de ne jamais laisser le Colon Blanc venus pour la (re)conolisation, franchir leur localité, la route idéale vers Ségou. Les premières hostilités qui ont éclaté entre ces colons blancs et les Soldats de Nangô, ont coïncidé avec la mort d'un Grand Érudit de Ségou du nom de : Alpha Seydou Hany. Ce dernier avait prédit très exactement que trois mois après sa mort, les blancs allaient prendre Ségou.

 

Et c'est exactement ce qui va se passer. Car les blancs qui n’ont pas pu arriver à bout des braves combattants de Nangô, ont dû se résoudre à se replier vers le fleuve à Fassongô. Et c'est de là, qu'ils retraversèrent le fleuve en passant par Touba, Dôgôni, Sama Markala, Kamalen, Bayô, Farakô, et Kalabougou.

 

Et c'est à Kalabougou, le 06 Avril 1890 que, le commandant des colons blancs Archinard, a pu corrompre le Grand Chasseur Sibiri Bléni Coulibaly connu par ses grands pouvoirs de tirs de feu, à se joindre aux troupes des blancs pour prendre le contrôle de Ségou. A la veille, autrement dit le samedi 05 Avril 1890, des personnes ayant vu les troupes de colons blancs à Farakô, informèrent de cela les Foutas à Ségou.

 

Ce jour là,  ni Ahmadou Tall, le Chef, ni son Fils Madani Tall, son suppléant sur le Trône, n'étaient sur place à Ségou. Le Père Ahmadou Tall s'était rendu à Nioro pour un différend avec son demi-frère Madani-Mountaga Tall. Le Fils, Madani, quant à lui, s'était rendu à un mariage à Dougouni Kôrô. Ayant pris, la menace au sérieux tous les autres Foutas sur place ont évacué Ségou. Cette fuite des Foutas a d'ailleurs inspiré plutard les chanteurs, Bambaras, qui avaient dû se résoudre à s’accommoder avec la vie spirituelle rigoureuse imposée par les Foutas.

 

C'est ainsi que le dimanche 06 Avril au moment de la prière de l'Aube (El-Fajr), les premiers tirs nourris des blancs depuis l'endroit indiqué par Sibiri Bléni Coulibaly, atteignirent la Grande mosquée de Vendredi de Ségou. Ainsi, les "fils de démon venus de l'autre côté du grand lac salé" ont pu prendre (vers la prière d’Al-Asr) totalement quartier général à Ségou : les quatre (Sékôro, Sébougou, Sikôrô, Sékoura), avec ses neuf localités Soninké, et ses 12 villages Dô dont les deux premiers sont : Dougoubani (fondé par Morybani Koné), et Kôny (fondé par Biton Coulibaly, le Fondateur du Royaume Bambara de Ségou).

 

 

Par Modibo TEMEBLY 



05/04/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 26 autres membres